• À l'aube d'une nuit sans sommeil
    Tes yeux qui encore se ferment
    Mais ton sourire trahit
    L'effusion de la nuit

    Le soleil te dessine, dore tes épaules
    De ses rayons il sublime ton corps
    Aux lueurs de l'aurore

    La fraîcheur de la nuit
    Ne nous aura pas surpris
    Ton sourire cherche encore
    À effleurer mon corps

    Tout drap serait de trop
    Entre ta peau et ma peau
    Il y a déjà un halo

    J'avance vers la lumière,
    vers ce torse qui m'attend
    Attirant et ouvert
    Aux baisers brûlants


    Ton point faible m'appartient
    J'y dépose un instant ma main
    Et quand un frisson parcoure ton corps
    Nous poursuivons l'amour, plus loin que l'aurore

  • ALORS TU VEUX REVENIR OU PAS ? PAS VUE QUE JE T AVAIS SUPRIMER
    POUR SA CETTE APREM TOUT REFAIT
    SI TU VIEN OK
    REFAIT LA DEMANDE
    SI NON ET BIEN AU PLAISIR OK
    GROS BISOUS

  • Anonyme

    wow